Les backstages de ma vie de freelance

Et si vous receviez toutes les deux semaines un mail vous donnant des conseils en référencement naturel et en rédaction web et un aperçu de mon quotidien de freelance ?

[mc4wp_form id=”24177″]

Comprendre le principe de sémantique en rédaction web

Qu’est-ce que la sémantique ?

En rédaction web, il y a une notion qui fait de plus en plus parler d’elle : la sémantique. Vous la maîtrisez sûrement sans vous en rendre compte. Pour cause, elle consiste à enrichir vos contenus avec des mots-clés variés et leurs synonymes. Mais est-ce que vous connaissez le cocon sémantique ?

Pourquoi s’intéresser à la sémantique ?

La question est légitime. Elle trouve une réponse simple dans la mise en place de la Position Zéro. Il s’agit du résultat (généré automatiquement par Google) qui apparaît au-dessus du premier résultat naturel. Il propose des réponses complètes aux questions des internautes, en se basant sur leurs intentions. Grâce à cela, les utilisateurs n’ont plus besoin de cliquer sur les résultats en-dessous.

Cette nouvelle est inquiétante par bien des aspects. Toutefois, pour créer ces réponses, Google a besoin d’informations qu’il trouve dans les sites internet, dont le vôtre. Il est donc important de rédiger des contenus de qualité qui répondent aux intentions de vos cibles.

Avec cette Position Zéro, les mots deviennent encore plus importants. Pour les référenceurs et rédacteurs web, cela suppose de s’adapter. En effet, il n’est plus question de travailler sur quelques expressions-clés. Il faut plutôt travailler un champ lexical thématique complet afin d’enrichir chaque contenu.

On a longtemps répété que le contenu est ROI, mais aujourd’hui, cela va bien au-delà !

Qu’est-ce qu’un cocon sémantique ?

Le cocon sémantique fait appel à vos connaissances en référencement naturel. Il consiste à créer un maillage interne, à base de liens transversaux et latéraux. En contextualisant ces liens dans des paragraphes précis, on va pouvoir transmettre du jus et pousser une page cible

>Un   lien contextualisé    est placé dans un paragraphe dédié au sujet vers lequel renvoie le lien. Ainsi, vous avez votre page A dans laquelle vous voulez placer un lien vers la page B. Votre page A va donc consacrer un paragraphe entier au sujet traité par la page B. Un lien se trouvera quelque part dans ce paragraphe. Un lien contextualisé est, comme son nom l’indique, un lien qui a du contexte ! Il n’est pas placé n’importe comment, n’importe où dans votre contenu.

>Ce qu’on appelle   “jus”,    c’est la popularité. Plus votre contenu est pertinent et populaire, plus il acquiert du jus. Cette popularité se transmet à d’autres pages via des liens. Elle se divise en autant de liens que contient votre page. On peut voir ça comme une pyramide de flûtes de champagne. Lorsque les premières sont remplies, le champagne passe dans les niveaux inférieurs.

>Le   maillage interne    correspond aux liens créés entre les différentes pages de votre site internet. C’est ce qu’on appelle aussi des liens internes, car ils proviennent de votre site et vous dirigent vers une autre page de ce même site.

La rédaction web et la sémantique

Marie Bodet

Rédactrice web depuis 2015, Marie Bodet a longtemps travaillé chez l'annonceur. Elle est aujourd'hui freelance pour proposer ses services de rédacteur web indépendant aux assocations, PME, agences.... Elle partage également ses connaissances durant des séances de formation et de consulting.

Aucun commentaire

Poster un commentaire