Les backstages de ma vie de freelance

Et si vous receviez toutes les deux semaines un mail vous donnant des conseils en référencement naturel et en rédaction web et un aperçu de mon quotidien de freelance ?

[mc4wp_form id=”24177″]

On décrypte les bonnes pratiques SEO de Bing

10 conseils pour être bien référencé sur Bing

Avoir un site, c’est bien. Avoir un site visible sur les moteurs de recherche, c’est mieux. On connaît davantage les bonnes pratiques pour être référencé sur Google. Mais qu’en est-il de Bing ? C’est la question que l’on se pose aujourd’hui et à laquelle nous allons répondre. Sinon, à quoi bon rédiger un article, n’est-ce pas ? Spoiler alert: on retrouve plus ou moins les mêmes directives pour Bing que pour Google !

L’importance du contenu

Un site internet n’est rien sans contenu. On le sait déjà. On le sait même de plus en plus. Mais encore faut-il qu’ils soient faciles à trouver. Alors, on travaille son accessibilité avec des liens internes et externes. Selon Bing, il faut éviter les pages faibles en contenu qui proposent essentiellement des liens affiliés ou des publicités. Selon le moteur de recherche, votre contenu doit être :

  • facile d’accès,
  • ergonomique,
  • riche,
  • engageant,
  • informatif.

L’enjeu des liens

Bing préconise de créer des liens vers d’autres sites internet. Il n’y a pas mieux pour que les robots d’indexation trouvent votre site. Quand on s’y connaît un peu en référencement naturel, cette information n’est pas étonnante. Cependant, un rappel est toujours nécessaire ! Ces liens permettent d’indiquer à Bing une certaine popularité. Évidemment, on évite les techniques qui consistent à créer des dizaines de liens vers une seule page. Ce n’est pas du tout une façon naturelle de faire et en plus, c’est pénalisé !

Le rôle des réseaux sociaux

Intégrer les réseaux sociaux dans une stratégie de référencement naturel est incontournable. Bing le rappelle, en s’appuyant notamment sur la popularité que cela peut apporter à votre site. Les partages sur les réseaux sociaux renvoient des signaux positifs pour le moteur de recherche. Un article beaucoup partagé est ainsi signe d’un contenu intéressant, voire viral.

Le poids de l’indexation

Pour générer du trafic sur votre site internet, il faut assurer sa bonne indexation. On l’a vu, il faut avoir des liens qui pointent vers vos contenus. Mais il est aussi possible de demander l’indexation, en passant par Bing Webmaster Tools. Enfin, Bing recommande de mettre en place un sitemap. Cela facilite la recherche et la prise en contact de toutes vos pages !

L’intérêt du temps de chargement de la page

Bing le dit clairement : la vitesse de chargement d’une page impacte sur la satisfaction d’un visiteur. Plus elle va vite, mieux c’est. On est donc en droit de se dire que le moteur de recherche prend cet élément en compte ! Surtout que plus votre page charge vite, plus le robot d’indexation a le temps de visiter d’autres contenus !

L’utilité du fichier robot.txt

Le fichier robot.txt a le pouvoir de bloquer ou d’autoriser les robots d’indexation. Bing conseille d’en créer un et de le placer à la racine du site internet. C’est aussi valable pour Google. Si les robots sont bloqués, ils ne peuvent pas crawler votre site et donc ne peuvent pas indexer vos contenus. Ce qui est contre-productif, vous en conviendrez !

L’intégration de contenus riches

Il y a certains codages qui empêchent les Bingbots de bien fonctionner sur votre site. On peut notamment citer le Flash et le JavaScript. Le moteur de recherche n’interdit pas de les utiliser. Par contre, il préconise de créer des pages équivalentes, débarrassée de tout ce qui est ‘enrichi’. Elles reprennent uniquement les textes et les images. Ainsi, vous conservez votre version Flash/JS pour les internautes. Le tout en proposant une alternative au moteur de recherche !

La gestion des redirections

Les redirections interviennent lors d’une refonte de site internet ou la modification d’une URL. Cela permet de transférer la popularité de votre page à une autre. En parallèle, vos visiteurs sont assurés de tomber sur une page, plutôt qu’une erreur 404. Bing recommande surtout d’utiliser des redirections 301 ou 302.

L’importance des balises canonical

Les balises canonicals aident les moteurs de recherche à déterminer quelle URL est celle d’origine. Cela évite donc d’être pénalisé pour du duplicate content ! Il faut toutefois bien l’utiliser. Hé oui, ces balises ne sont pas à utiliser en cas de redirection !

L’importance de bien baliser

Enfin, Bing nous rappelle quelques balises essentielles à mettre en place sur nos pages. On a les classiques :

  • <title> : il doit mesurer environ 65 caractères et être unique pour chaque page,
  • <meta description> : elle doit être composée de 160 caractères environ et être unique,
  • <hn> : elles structurent le contenu en plusieurs parties et indiquent les titres et intertitres,
  • <a href> : les liens doivent être placés sur des ancres de texte pertinentes,
  • <img src=”” title=””> : il permet d’apporter davantage d’informations à une image,

Pour aller plus loin, je vous invite à consulter la page dédiée aux bonnes pratiques de Bing. Par contre, c’est un anglais, alors affûtez vos dictionnaires !

Assurer le bon référencement naturel de son site sur Bing

Marie Bodet

Rédactrice web depuis 2015, Marie Bodet a longtemps travaillé chez l'annonceur. Elle est aujourd'hui freelance pour proposer ses services de rédacteur web indépendant aux assocations, PME, agences.... Elle partage également ses connaissances durant des séances de formation et de consulting.

Aucun commentaire

Poster un commentaire