Les backstages de ma vie de freelance

Et si vous receviez toutes les deux semaines un mail vous donnant des conseils en référencement naturel et en rédaction web et un aperçu de mon quotidien de freelance ?

[mc4wp_form id=”24177″]

Traduire son thème Wordpress en moins de 20 minutes ? C'est possible !

Comment traduire un thème WordPress en moins de 20 minutes ?

Quand vous achetez un nouveau thème, deux fois sur trois il est en langue étrangère. Cela veut donc dire que des mots anglais seront visibles par l’internaute. En général, ils se remarquent du côté des commentaires et du moteur de recherche interne. Les laisser est une grave erreur pour l’utilisateur et le référencement naturel. Il faut donc les traduire dès l’intégration. Pour ce faire, je vous partage une méthode simple à suivre. Pas besoin d’être doué en intégration pour y parvenir !

Modifiez votre fichier de traduction

En général, votre thème intègre un fichier de traduction. S’il existe, vous devez le trouver depuis votre hébergement, en suivant ce chemin : www > wp-content > themes > nomdevotrethème. C’est normalement là que vous voyez un dossier appelé “lang” ou “languages”. Vous l’ouvrez afin d’y trouver le fichier de traduction en_EN.pot ou en_EN.po. Il peut aussi être appelé default.po. Attention, son emplacement dépend de chaque thème. Il faut parfois chercher un peu pour mettre la main dessus !

Afin d’atteindre ces fichiers, il faut vous connecter à votre hébergement depuis un serveur FTP.

Étape 1. Téléchargez le fichier de traduction

Maintenant que vous avez trouvé l’emplacement de votre fichier en_EN.po ou en_EN.pot, il faut le télécharger. Vous pouvez soit cliquer sur le titre du fichier pour le télécharger ; soit cocher la case à gauche du fichier, puis cliquer sur le bouton “upload” situé au-dessus.

Étape 2. Téléchargez un logiciel de traduction gratuit

Personnellement, j’utilise et je recommande Poedit. Il permet une traduction rapide. Ergonomique, il affiche le contenu à traduire sur la colonne de gauche. La colonne de droite est remplie avec les traductions. Des champs en-bas de la page permettent de traduire. Le logiciel repère également les erreurs et le codage à respecter. Il vous évite ainsi des bugs !

À savoir qu’il existe une version payante et une version gratuite. Pour votre thème WordPress, la gratuite est suffisante. Vous pouvez la trouver sur le site de Poedit : https://poedit.net/download

Étape 3. Traduisez le fichier

Vous avez maintenant votre fichier à traduire, ainsi que le logiciel de traduction. Il est temps de passer à l’attaque ! Pour ce faire, il faut :

  1. ouvrir le logiciel Poedit,
  2. cliquer sur “Créer une nouvelle traduction”,
  3. sélectionner le fichier de traduction de votre thème,
  4. choisir la langue de traduction.

Ensuite, vous n’avez plus qu’à cliquer sur chaque ligne afin de les traduire. Respectez bien les symboles et les codes utilisés dans la version d’origine. S’ils sont intégrés, c’est qu’il y a une raison ! Au fur et à mesure, vous allez voir le tableau de traduction se remplir.

Étape 4. Relisez vos traductions

Comme lorsque vous rédigez un contenu sur votre site internet, vos traductions doivent être sans fautes. Il faut donc les relire précautionneusement. Vous en profitez pour vérifier qu’il n’y a pas d’erreurs. S’il y en a, Poedit les signale en mettant la ligne en rouge, ainsi qu’un symbole “Attention”.

Étape 5. Enregistrez le fichier de traduction

Il est temps d’enregistrer votre fichier. Comme pour tout document, l’enregistrement se fait dans Fichier > Enregistrer sous. Poedit génère automatiquement deux fichiers : FR_fr.mo et FR_fr.po. Il faut garder les deux.

Étape 6. Mettez en ligne le fichier de traduction

Il est temps de vous reperdre dans les tréfonds de votre site ! Vous retournez donc sur votre hébergement pour retrouver le dossier lang ou languages. Là, vous mettez en ligne les deux fichiers : FR_fr.mo et FR_fr.po. Et le tour est joué ! Vous pouvez dès maintenant aller sur votre site pour constater la traduction des différents éléments.

Fouillez dans votre thème

Il y a certains éléments qui peuvent être traduits directement en modifiant les fichiers du thème. Mais pour les trouver, il va falloir sortir votre plus beau chapeau de détective. En effet, il n’est pas toujours aisé de savoir où le texte doit être modifié.

Si vous optez pour cette option, je ne peux que vous recommander :

1/ de faire une sauvegarde de votre site avant,
2/ de la patience et de la motivation,
3/ d’utiliser la fonction “Inspecter” de Google Chrome.

Cette fonction permet d’étudier le code. Parfois, elle dévoile le fichier dans lequel vous pouvez modifier le texte. Un véritable atout dans la traduction !

Utilisez des plugins adaptés

Je n’ai pas encore utilisé de plugin pour traduire mes sites internet. Toutefois, après des recherches, l’extension Loco Translate semble incontournable. Elle fonctionne comme Poedit. Vous avez ainsi deux colonnes : d’un côté, les phrases à traduire et de l’autre, l’espace pour écrire. Le plugin est disponible depuis le catalogue de plugins de WordPress. Il a d’ailleurs été téléchargé plus de 800 000 fois. Il est noté 5 étoiles

Prenez quelques précautions

Comme pour chaque modification de votre site internet, il est important d’être minutieux. Prenez quelques précautions afin d’éviter des erreurs qui feraient planter votre site.

  1. Faites une sauvegarde de votre site internet. En toute logique, rien ne devrait être perdu lors de votre manipulation. Si un bug apparaît suite à l’upload des traductions, vous pouvez toujours supprimer les fichiers. Toutefois, on n’est jamais trop prudent !
  2. Faites attention aux apostrophes. Certains textes sont intégrés à des codes PHP. Ceux-ci utilisent des apostrophes. Elles s’ouvrent et se ferment, comme pour du dialogue. Alors, si vous mettez une apostrophe dans votre traduction, cela pourrait perturber le code et donc, créer un bug. Le mieux est de les éviter, même si ce n’est pas toujours facile !
  3. Avant la traduction, listez tous les contenus que vous devez traduire. Cela vous aidera à les repérer rapidement dans votre document. Une fois la traduction faite et le fichier téléchargé sur votre site, cette liste vous permettra aussi de repérer si la modification a été faite. Au moment de lister, n’oubliez pas d’indiquer les mots concernés, mais aussi où ils apparaissent !

Traduire votre thème WordPress en 20 minutes

Marie Bodet

Rédactrice web depuis 2015, Marie Bodet a longtemps travaillé chez l'annonceur. Elle est aujourd'hui freelance pour proposer ses services de rédacteur web indépendant aux assocations, PME, agences.... Elle partage également ses connaissances durant des séances de formation et de consulting.

Aucun commentaire

Poster un commentaire